Harry Potter and the Cursed Child, J.K. Rowling, Jack Thorne et John Tiffany

J’ai longtemps attendu ce livre. Comme beaucoup de monde, je pense, ayant grandit en lisant les différents tomes de la série, j’ai longtemps attendu ce livre, la suite tant espérée, et ça y est, je l’ai lue. Même après l’avoir acheté, j’ai attendu avant de le lire, le temps de trouver le bon moment, le bon endroit (sur le lit,  ou au bureau, ou le canapé?), presque de façon rituelle. J’allais enfin pouvoir me replonger dans l’univers de Poudlard, ces couloirs et les cours, et les banquets dans la Grande Salle, la magie et le danger, l’aventure…

harry_potter_and_the_cursed_child_special_rehearsal_edition_book_cover

Et puis je me retrouvée avec un livre très différent de ce dont j’avais l’habitude. Les personnages étaient bien là, mais j’avoue avoir été un peu troublée par la forme théâtrale.  Evidemment, je le savais. Et c’est pourquoi j’ai attendu aussi longtemps pour le lire (la plupart de mes amis l’ayant déjà lu…), mais j’ai été quand même surprise. L’histoire est là, et elle est assez intéressante (ou en tout cas l’idée de début…) mais il manque la narration qui vient étayer les dialogues et l’intrigue elle même et qui donne de la profondeur aux personnages. Sans en dire trop sur l’histoire, pour ne pas trop dévoiler, au début de la pièce nous retrouvons nos personnages là où nous les avions laissés dans le dernier chapitre de la série. Albus, le fils de Harry s’apprête à partir pour la première fois à Poudlard, et à découvrir ce lieu dont son père et son plus grand frère lui ont tant parlé… mais il va faire l’expérience que ce n’est pas toujours facile d’être le fils d’Harry Potter, celui qui a vaincu Voldemort, et que ça peut être un héritage trop lourd à porter…

J’ai quand même aimé cette lecture, et retrouver un peu l’univers que j’ai connu en grandissant. Mais j’avoue aussi avoir été un peu déçue. Je m’attendais à mieux, je ne m’attendais pas à voir autant d’incohérences (je ne dirai pas plus au risque de spoiler)… Et même au niveau de l’écriture, certains passages faisaient plus penser à de la fan-fiction qu’à une vraie suite d’Harry Potter… J’imagine que ça doit donner beaucoup mieux sur la scène, et malgré ces quelques déceptions je reste impatiente de pouvoir voir la pièce un jour.

Publicités

2 commentaires sur « Harry Potter and the Cursed Child, J.K. Rowling, Jack Thorne et John Tiffany »

    1. Oui je suis d’accord… je ne voulais pas trop dévoiler sur l’article parce que j’ai quand même aimé la lecture, mais il y avait des incohérences assez choquantes quand même…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s